mis en ligne le 14 février 2011

 

Poème Saturnien


Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon coeur
D'une langueur monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l'heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure;
Et je m'en vais
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.

Paul Verlaine 1844-1896



La célèbre chanson de Gainsbourg
"je suis venu te dire que je m'en vais"
est un hommage rendu au poète.


Cliquez ici pour envoyer cette page par courrier !












Chamminou vous invite et Juste pour toi.