Mon Dieu

 

je n'ai plus de vêtements sur moi,
je n'ai plus de chaussures,
je n'ai plus de sac, plus de portefeuille, de stylo,
je n'ai plus de nom. On m'a étiquetée 35 282.
je n'ai plus de cheveux,
je n'ai plus de mouchoir,
je n'ai plus les photos de Maman et de mes neveux.
je n'ai plus l'anthologie où chaque jour
dans ma cellule de Fresnes
j'apprenais une poésie.

je n'ai plus rien.
Mon crâne, mon corps, mes mains sont nues.


Poème écrit à Ravenssbrück
Plus jamais ça!!!!!!!

 

Cliquez ici pour envoyer cette page par courrier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

courriel   

 

 

 

 

©Arte Passion 2012-2013