L'Homme de Dieu
Henri Grouès né le 5 août 1912 à Lyon d'une famille bourgeoise, catholique et pratiquante.
devient l'Abbé Pierre pendant la clandestinité.
Images d'une vie

"Chacun fait ce qu'il veut de sa vie. Les uns la traînent dans la boue. En quoi salisent-ils la nôtre? Ils nous montrent comment la rendre ignoble. Profitons de la leçon, faisons-là splendide !.

Appel du 1er février 1954 sur les ondes de R.T.L, insurrection de la bont2:
"Mes amis au secours une femme vient de mourir gelée."

Cet homme de Dieu, s'est toujours contenté de peu pour lui, mais toujours exigeant pour les autres. L'Abbé pierre avait coutume de célébrer la messe, seul dans sa chambre. Les hosties étaient placées dans un petit coffret offert par un chef sunnite lors d'un voyage en Terre Sainte. Ce mélange chrétien et musulman était "un don des insolences que le bon dieu lui avait offert".

  • En 1931, à 19 ans, il entre chez les moines capucins à Saint-Etienne après avoir songé à devenir missionnaire.

  • Il est ordonné prêtre en 1938

  • En 1939, il est mobilisé comme sous-officier, et se retrouve en 1940 vicaire de la cathédrale de Grenoble.

  • En 1944, arrêté par les nazzis,il parvient à s'échapper et rejoint le génral de Gaulle à Alger.

  • De 1945 à 1951, il est député M.R.P de Meurthe et Moselle, il se bat à l'Assemnlée pour la cause des sans-loggis.

  • 1945: fondation des chiffonniers d'Emmaüs à Neuilly-Plaisance.

  • 1er février 1954, l'appel lancé à la radio pour "l'insurrection de la bonté"

  • Après plusieurs années de retrait, victime de surmenage, l'Abbé Pierre, en collaboration avec le Secours Catholique et l'armée du Salut, il lance en France la banque alimentaire.

  • 1985,soutien à Coluche pour la création "les restos du coeur"...

  • Création en 1987 de la fondation Abbé-Pierre pour le logement des défavorisés, il a alors 75 ans.

  • 1994: publie "Testament"

  • 1996 année chargée en évènements: contestation pour son soutien à Giraudy avec qui il prendra du recul, et en mars, il mène une action avec "Droit au logement" en s'installant avec les familles dans l'église Saint-Antoine.

  • C'est la personnalité préférée des français en 2003-2004: il demande de ne plus figurer dans le sondage.En juillet 2004, il est promu grand-croix de la légion d'Honneur.

  • publie en 2005: "Mon Dieu pourquoi?
  • 22 janvier 2007, l'Abbé Pierre s'ateint à l'âge de 94 ans, au Val-de-Grâce.

    pélérinage à Béthléem 1999

    Ils en parlent:
    " A un moment où la société de soncommation développait l'égoïsme individuel et affaiblissait les solidarités, il était en quleque sorte l'agent provocateur de la solidarité collective. Il n'a n'a jamais tiré aucun avantage, bien entendu, de l'action qu'il conduisait, même pas de confort personnel. Il incarnait une sorte de charité à l'état pur. Il y avait du Saint-Vincent de Paul dans cet homme qui appartenait pourtant à la culture du XXè siècle.

    Valéry Giscard d'Estaing.

    L'habit ne fait pas le moine... mais chez l'abbé Pierre, la soutane et le béret sont inséparables d'un symbole vivant, celui d'un prêtre de Jésus-Vhrist engagé tout entier au service des pauvres de notre sociét, au point de devenir un emblème......C'est l'espérance que les chrétiens d'aujourd'hui continuent à se mettre au service des pauvres avec les hommes et les femmes de bone volonté, non comme des intermittents de l'assistance, mais comme de vrais compagnons, définitivements solidaires.

    Mgr André Vingt-Trois

    Il est bien au-delà de la légende. La légende, pour lui n'est qu'un moyen d'action.Comme le Christ,, il a voué sa vie aux pauvres. Il a faim et soif de justice. Sa tâche est de rendre l'espérance aux désespérés. Son moteur, c'est une fureur de charité. Dans le monde matériel et brutal où il vit son camp: celui des victimes.....L'abbé Pierre avait choisi à la fois la mort pour lui et la vie pour les autres. Aujourd'hui qu'il n'est plus et qu'il a rejoint les autres, à qui il avait tout donné, lui rendent un peu de son amour et le fassent vivre éternellement."

    Jean d'Ormesson

    ********

    Cliquez ici pour envoyer cette page par courrier !

     

     

     

     

     
     
     

    mise à jour 7 avril 2014